Le moment est-il venu de mettre à niveau votre système de contrôle d'accès?

Pourquoi le moment est-il idéal pour mettre à niveau votre solution de contrôle d'accès ? Nombre d'entreprises ont adopté un principe réactif, c'est-à-dire de ne réparer qu'en cas de panne. Pour autant, nous sommes dans une situation à risque dans un monde où la technologie et les menaces changent extrêmement rapidement. L'utilisation de systèmes de contrôle d'accès de génération précédente expose une entreprise, un bâtiment, une salle de serveurs ou un ordinateur à la possibilité d'un accès non autorisé et à ses conséquences. Mais pourquoi les utilisateurs doivent-ils procéder à une mise à niveau ?

Confidentialité des données

L'un des principaux critères motivant la mise à niveau des anciens systèmes de contrôle d'accès est la nécessité d'améliorer les niveaux de confidentialité des données. Ce qui peut se produire lors de l'accueil d'un nouveau client qui exige des niveaux de sécurité élevé, de l'entrée en vigueur d'une nouvelle législation dans certains secteurs d'activité ou même de l'arrivée de nouveaux occupants dans un bâtiment. Le critère reste le même : les données ou même le bâtiment lui-même sont d'une manière ou d'une autre exposés à un risque et nécessitent une protection accrue. La technologie de génération précédente n'est plus suffisante face aux défis d'aujourd'hui concernant le contrôle d'accès et la gestion des identités et le plus souvent ces technologies anciennes ne sont pas conformes avec les recommandations emises par l’ANSSI ou la CNIL.

Commodité pour l'utilisateur

Le développement continuel des technologies grand public s'est répandu dans le monde des affaires avec des appareils utilisés aujourd'hui à la fois pour les activités professionnelles et personnelles. Les appareils BYOD, utilisés à la fois professionnellement et à titre personnel, les équipements mobiles et les périphériques personnels portables sont en effet devenus courants dans les environnements de bureau actuels. Ainsi, les entreprises peuvent utiliser un nombre croissant de technologies sécurisées que les employés utilisent tous les jours. Plutôt que d'avoir à gérer plusieurs badges ou porte-clés -qui seront très probablement perdus- les utilisateurs peuvent utiliser désormais leurs smartphones ou leurs appareils intelligents, éléments technologiques qui permettent de sécuriser le contrôle d'accès. Le contrôle d'accès mobile est de plus en plus présent sur le marché et ses avantages sont nombreux.

Flexibilité

Une nouvelle solution de contrôle d'accès doit être flexible pour que les utilisateurs ne la considèrent pas seulement comme une « méthode coûteuse pour ouvrir des portes ». À cet effet, grâce à ses capacités de communication sécurisée entre les dispositifs de terrain d'un système physique de contrôle d'accès, le protocole OSDP (Open Supervised Device Protocol) a acquis une importance croissante en apportant une standardisation, une flexibilité et la liberté de choix pour les responsables de sécurité.

Cette flexibilité permet également d'innombrables applications pour gérer non seulement les accès physiques, mais également les accès logiques, comme les connexions aux ordinateurs et aux logiciels. D'autres systèmes de contrôle d'accès, comme la gestion sécurisée des impressions, nécessitent une carte associée, remise aux utilisateurs. Il s'agit là d'une opportunité majeure pour les entreprises de consolider la sécurité sur un dispositif unique de contrôle d'accès, comme un appareil portable sans contact ou un smartphone qui conjugue le contrôle d'accès avec d'autres fonctions.

 

Bien que nombre d'obstacles viennent manifestement freiner l'adoption de systèmes de contrôle d'accès plus sophistiqués, les entreprises accordent une importance croissante à la protection de leurs actifs physiques, qui assurent également la protection de leur infrastructure informatique. Cet état de fait tient à l'idée que les systèmes existants sont adaptés tant qu'il n'ont pas subi de défaillance avérée et qu'un système de remplacement est perçu comme une dépense superflue. En dépit des évolutions technologiques, les utilisateurs restent satisfaits des cartes et des porte-clés, malgré l'absence de fonctions innovantes de sécurité et de chiffrement. L'évolution vers un système plus sophistiqué viendra probablement des employés eux-mêmes plutôt que des décideurs. En outre, les solutions de contrôle d'accès existantes sont faciles à mettre à niveau, ne créent que des perturbations minimes et permettent des mises à jour de sites rentables. La question que doivent se poser les responsables d'installation et de sécurité est de déterminer s'il est plus coûteux de remplacer un système dépassé, ou d'avoir à effectuer un processus de reprise après une violation d'accès à un site ou à des données.